Perspectives agricoles canadiennes 2016

Au sujet du rapport

Le rapport Perspectives agricoles canadiennes 2016 fournit des prévisions du revenu des exploitations dans le secteur agricole pour les années civiles précédente et courante (2015 et 2016), en plus d’envisager les dix prochaines années pour les tendances à long terme qui pourraient avoir une incidence sur le secteur agricole.

Le rapport est une des mesures de la vigueur du secteur agricole et de sa contribution à l’économie canadienne qu’utilise Agriculture et Agroalimentaire Canada. Les prévisions résultent d’un consensus fédéral-provincial sur les perspectives ayant trait aux recettes agricoles, aux dépenses et au revenu net.

Le rapport est préparé en collaboration avec les gouvernements des provinces et Statistique Canada, le rapport peut servir de référence aux gouvernements et à l’industrie pour planifier les années à venir.

Remarque : Avant 2015, les Perspectives agricoles canadiennes étaient publiées sous forme de deux rapports distincts, à savoir les Prévisions du revenu agricole et les Perspectives à moyen terme.

Points saillants

  • En 2015, le revenu monétaire net devrait augmenter de 6 % par rapport à 2014, atteignant un sommet inégalé de 15 milliards de dollars. Il devrait toutefois reculer de 9 % en 2016, pour s’établir à 13,6 milliards de dollars, ce qui représente tout de même une augmentation de 14 % par rapport à la moyenne de 2010 à 2014.
  • À l'échelle de l'exploitation agricole, le bénéfice net d'exploitation moyen devrait se chiffrer à 77 287 $, en 2015 hausse de 8 % par rapport à 2014.
  • On s'attend à ce que la valeur nette moyenne par exploitation agricole atteigne 2,7 millions de dollars en 2016.
  • La faiblesse du dollar canadien a amélioré la compétitivité des produits agricoles et agroalimentaires canadiens sur les marchés d’exportation, contribuant à une hausse des recettes monétaires agricoles.
  • Au Canada, les recettes des productions animales devraient augmenter de 2 % en 2015 et atteindre 26,2 milliards de dollars.
  • En 2015, on s’attend à ce que les recettes des productions végétales aient augmenté de 2 % pour s’établir à 30,7 milliards de dollars, et qu’elles demeurent pratiquement identiques en 2016 à 30,6 milliards de dollars.
  • Les faibles prix du pétrole brut ont pour effet de réduire considérablement les dépenses des agriculteurs en essence et en carburant diesel.
  • Les conditions favorables des dernières années ont contribué à réduire les paiements de programme à 2,1 milliards de dollars en 2015.

Communiquez avec nous

Pour demander une copie électronique de la publication complète, communiquez avec :

Service des publications du Ministère
Téléphone : 613-773-1444
Télécopieur : 613-773-1498
Courriel : publications@agr.gc.ca

Date de modification :