Les insectes des Prairies : Le bon, le nuisible et l'utile (vidéo)

Pour chaque dollar investi dans la recherche sur la lutte antiparasitaire intégrée (LAI) l'industrie obtient des avantages de l'ordre de 15 $. Jetez un coup d'œil à notre vidéo pour en apprendre davantage sur le travail de nos chercheurs en Saskatchewan.

Transcription de la vidéo

[Une image et une feuille d'érable s'affichent à l'écran. Il s'agit de l'illustration du titre de la vidéo.]

[Une musique électronique enjouée se fait entendre.]

Texte à l'écran : Les insectes des Prairies : Le bon, le nuisible et l'utile

[La vidéo débute par une vue panoramique d'un champ de blé par temps venteux.]

Dr Tyler Wist : L'entomologie est vraiment importante pour l'agriculture.

[Plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ, sans regarder directement la caméra.]

Nous nous penchons sur les mauvais insectes, ceux qui peuvent nuire au rendement des cultures.

[Gros plan de M. Wist examinant une plante dans un laboratoire.]

Nous étudions aussi les bons insectes. Ceux qui réduisent les répercussions négatives des mauvais insectes sur les cultures.

[Plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ, sans regarder directement la caméra.]

Je m'appelle Tyler Wist. Je travaille ici au Centre de recherches de Saskatoon...

Texte à l'écran : Tyler Wist, boursier postdoctoral, Santé environnementale, Agriculture et Agroalimentaire Canada

[Plan panoramique du Centre de recherche de Saskatoon.]

... d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. Alors, lorsque nous parlons des bons insectes, nous devons toujours parler des pollinisateurs.

[Plan moyen de pollinisateurs sur un plant d'artichaut.]

Comme l'abeille domestique, la mégachile de la luzerne...

[Gros plan d'abeilles sur des alvéoles.]

... ainsi que beaucoup de mouches ordinaires et de bourdons.

[Retour à un plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

Les insectes qui se nourrissent d'autres insectes sont aussi de bons insectes. Par exemple les coccinelles, qui mangent les pucerons.

[Gros plan d'une coccinelle dans un champ de blé.]

Ou les guêpes parasitoïdes, qui pondent leurs œufs dans les pucerons.

[Retour à un plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

C'est exactement ce que fait la lutte antiparasitaire intégrée. Elle intègre toutes les options possibles de lutte antiparasitaire.

[Très gros plan d'insectes sur une plante.]

Elle fait appel aux bons insectes. Elle utilise aussi des pesticides.

[Gros plan d'une personne qui pointe une enquête sur les populations d'insectes.]

Et elle suppose une surveillance.

[Retour à un plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

Un producteur moyen peut dépenser jusqu'à 20 000 $ par année en pesticides.

[Plan de Tyler Wist et d'Owen Olfert, travaillant dans un laboratoire.]

Grâce au bon type de recherche, nous pouvons réduire ce chiffre, faire épargner les producteurs...

[Gros plan d'une personne utilisant un microscope.]

... et protéger l'environnement par la même occasion.

[Plan d'Owen Olfert, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

Texte à l'écran : Owen Olfert, Ph. D., chercheur, Santé environnementale, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Owen Olfert : Je m'appelle Owen Olfert. Je suis chercheur ici au Centre de recherches de Saskatoon d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

[Plan de M. Olfert travaillant à l'ordinateur dans un laboratoire.]

Des économistes agricoles ont réalisé une étude et ils ont estimé que la recherche sur la LAI avait un rapport avantages-coûts d'environ 15 pour 1.

[Plan d'Owen Olfert, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

Text à l'écran: Lutte antiparasitaire intégrée (LAI)

[Série de plans de M. Olfert et de M. Wist dans un laboratoire.]

Alors, pour chaque dollar investi dans la recherche sur la LAI, l'industrie obtient des avantages de l'ordre de 15 $.

[Plan de M. Wist travaillant à l'ordinateur dans un laboratoire.]

Tyler Wist : Un des projets auxquels je travaille en ce moment...

[Plan de M. Wist aux côtés de Pat Flaten et d'une assistante de laboratoire, tous en train de parler.]

... consiste à mettre au point une application pour téléphone intelligent.

[Plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

J'ai donc une formule mathématique pour prévoir les populations de pucerons.

[Plan de M. Wist recueillant des insectes dans un champ de blé.]

Vous allez dans votre champ et comptez le nombre de pucerons que vous trouvez.

[Gros plan de M. Wist, examinant des données à l'ordinateur.]

L'équation calcule la croissance de la population de pucerons.

[Retour à un plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

La formule tient compte des ennemis naturels présents dans le champ.

[Série de gros plans de pucerons.]

Elle permet de savoir si oui ou non la population de pucerons pourra croître jusqu'à un niveau provoquant des pertes économiques....

[Très gros plan d'un ennemi naturel des pucerons.]

... ou si leurs ennemis naturels auront la capacité de les contrôler.

[Retour à un plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

L'information sera transmise directement aux producteurs.

[Gros plan de M. Wist, tenant leur nouvelle publication, le Guide d'identification des ravageurs des grandes cultures et des cultures fourragères et de leurs ennemis naturels et mesures de lutte applicables à l'Ouest canadien.]

Nous avons une publication récente : un guide d'identification...

[Angle différent de M. Wist, tenant la publication.]

... des bons et des mauvais insectes.

[Gros plan de M. Wist, feuilletant la publication.]

Elle contient un tas de belles photos et des recommandations.

[Retour à un plan de Tyler Wist, à l'extérieur, s'adressant à un interlocuteur hors champ.]

C'est un excellent guide pour ceux qui font du dépistage d'insectes sur le terrain.

[Plan de la publication que l'on ramasse sur la table.]

[Plan de M. Wist travaillant à l'ordinateur dans un laboratoire.]

Nous ne pouvons rien faire sans connaissances.

[Très gros plan d'une image numérique d'un insecte.]

Nous devons savoir où se trouvent les insectes, à quel stade de leur cycle de vie ils sont lorsqu'ils se trouvent dans les cultures.

[Plus gros plan de l'image numérique de l'insecte.]

Ce genre de recherche entomologique a des incidences concrètes sur les producteurs.

[Gros plan d'un insecte sur une plante.]

L'entomologie est vraiment importante pour les bénéfices nets des producteurs.

[Fondu enchaîné de la dernière illustration de la vidéo.]

Texte à l'écran: Pour obtenez ton guide gratuitement, visitez www.publications.gc.ca

Texte à l'écran : Moderne. Innovatrice. En croissance. Découvrez d'autres innovations agricoles à www.agr.gc.ca.

[La douce musique électronique s'atténue progressivement.]

Texte à l'écran : © Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2016).

[Fondu au noir.]

Date de modification :