Les effets anti-inflammatoires des probiotiques pourraient améliorer la santé intestinale des animaux d’élevage

Pour organiser une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
media.relations@agr.gc.ca

Les probiotiques sont bons pour la santé humaine et plus particulièrement pour votre appareil digestif. Toutefois, savez-vous qu’ils peuvent également avoir des bienfaits pour la santé des animaux d’élevage? Selon des recherches réalisées par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), les probiotiques, c’est-à-dire les micro-organismes vivants appelés aussi « bonnes bactéries », pourraient servir à améliorer la santé intestinale et à prévenir les maladies de l’appareil digestif des volailles et des porcs.

« Lorsque combinés à des fibres alimentaires d’orge, d’avoine, de seigle et de soja, les probiotiques peuvent offrir des solutions naturelles de remplacement des antibiotiques classiques administrés aux animaux d’élevage », affirme Magdalena Kostrzynska (Ph. D.), chercheuse scientifique d’AAC au Centre de recherche et de développement de Guelph (CRDG).

Mme Kostrzynska étudie le rôle que jouent les probiotiques dans la réduction de l’inflammation et l’amélioration de la microflore intestinale chez les animaux d’élevage et les humains. Cette découverte pourrait avoir des applications utiles dans l’industrie de l’élevage, car les producteurs sont en quête de solutions pour remplacer les antibiotiques dans la lutte contre les maladies intestinales causées par les pathogènes d’origine alimentaire.

En collaboration avec son ancienne collègue d’AAC Susan Tosh (Ph. D.), Mme Kostrzynska a utilisé une méthode de culture cellulaire pour étudier les effets anti-inflammatoires de probiotiques combinés à des fibres alimentaires. Les résultats de l’étude ont révélé que les probiotiques consommés avec des fibres peuvent rétablir les populations de microbiotes bénéfiques dans l’intestin, tout en réduisant l’inflammation et en régénérant la couche de mucus intestinal. Les fibres alimentaires combinées à des probiotiques capables d’atteindre le tube digestif inférieur aident à stimuler la croissance de ces bactéries utiles. Pour les animaux d’élevage comme les volailles et les porcs, cela signifie une croissance plus saine et une réduction de l’utilisation d’antibiotiques. Les antibiotiques sont utilisés habituellement pour tuer les bactéries pathogènes, réduire l’inflammation et promouvoir la croissance.

« Lorsque combinés à des fibres alimentaires d’orge, d’avoine, de seigle et de soja, les probiotiques peuvent offrir des solutions naturelles de remplacement des antibiotiques classiques administrés aux animaux d’élevage. »

- Magdalena Kostrzynska (Ph. D.), chercheuse scientifique, Centre de recherche et de développement de Guelph, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Mme Kostrzynska mène des recherches sur les probiotiques depuis plus d’une décennie et elle prévoit étudier plus à fond les bienfaits des probiotiques pour la santé des animaux d’élevage et des humains.

Principales découvertes (avantages)

Lorsque combinés à des fibres alimentaires, les probiotiques :

  • stimulent la croissance des animaux d’élevage;
  • permettent de réduire l’utilisation d’antibiotiques dans les productions animales;
  • réduisent l’inflammation et régénèrent la couche de mucus intestinal.

Galerie de photos


Magdalena Kostrzynska (Ph. D.), chercheuse d’AAC, montre le pathogène d’origine alimentaire E. coli.

Poulets élevés en plein air.

Magdalena Kostrzynska (Ph. D.), debout devant une affiche décrivant ses travaux de recherche.

Renseignements connexes

Date de modification :