La vie secrète des plantes

Venez jeter un coup d'œil à l'herbier national d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. Nous possédons la plus grande collection de plantes vasculaires au Canada qui représente environ 20 % des espèces végétales connues du monde entier.

Consultez le profil de la gestionnaire de l'Herbier national de plantes vasculaires, Gisèle Mitrow.

Transcription de la vidéo

[Ouverture en fondu.]

[Musique électronique rétro en trame de fond.]

[Mot-symbole Canada et signature d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le titre de la vidéo apparaît à l'écran.]

Texte à l'écran : La vie secrète des plantes

[Des cumulus sur fond de ciel bleu apparaissent à l'écran.]

Narrateur :
Au même titre que l'eau et l'air, les plantes représentent l'un des aspects les plus importants de la vie sur terre.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un plant de blé.]

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un contenant de graines de céleri portant la mention « graines de céleri, Apium Graveoloss ».]

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un contenant de menthe aquatique portant la mention « menthe aquatique, Menta aquatic L ».]

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un contenant de feuilles.]

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un gros système de classement, suivi d'un ancien immeuble en brique, d'un chercheur (qui porte un sarrau) en train d'examiner quelque chose au microscope, de diapositives renfermant des spécimens de plantes et d'un chercheur (en sarrau) assis devant un ordinateur.]

Les fonctionnaires d'Agriculture et Agroalimentaire Canada qui travaillent au Centre de recherches de l'Est sur les céréales et les oléagineux d'Ottawa ont pour tâche d'en apprendre le plus possible sur les plantes.

[Coupure brusque vers un plan d'une entrevue de Gisèle Mitrow.]

Texte à l'écran : Gisèle Mitrow, Gestionnaire des collections, Herbier DAO et Service national d'identification des végétaux

Gisèle Mitrow :
Tous les jours, les gens voient de centaines de plantes vasculaires mais ils n'y pensent même pas. Mais c'est à moi d'en tenir compte.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître des spécimens de semences sur des étagères, puis Gisèle Mitrow, qui porte un sarrau et qui étudie des spécimens au microscope.]

Narrateur :
Tout comme les êtres humains, les plantes possèdent un système vasculaire qui leur permet d'acheminer les nutriments et l'eau vers différentes parties de leur organisme.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître des étagères de spécimens.]

Texte à l'écran : Identification de plantes herbacées

[Les spécimens cèdent la place à un spécimen de gazon sur une feuille de papier.]

Quatre-vingt-dix pour cent des plantes vertes végétatives sont des plantes vasculaires. Cela inclut les arbres, l'herbe et les plantes envahissantes.

[La feuille de papier cède la place à un plan de Gisèle Mitrow qui travaille à son bureau, au bout d'une allée entourée d'étagères. Les étagères renferment de nombreux dossiers.]

Gisèle Mitrow, la gestionnaire de l'herbier qui est chargée de classifier toutes ces plantes, n'a donc pas le temps de s'ennuyer.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître Gisèle Mitrow en train de transporter une épaisse chemise orange et qui franchit les portes menant à l'herbier de plantes vasculaires.]

Texte à l'écran : Herbier des plantes vasculaires

Gisèle Mitrow :
Un herbier c'est une collection d'organismes et ici nous avons 1,5 millions de plantes vasculaires.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un gros système de classement renfermant de nombreux dossiers. Gisèle Mitrow est en train d'étudier le contenu d'un dossier précis.]

[Coupure brusque vers un plan d'une entrevue de Gisèle Mitrow.]

Ces plantes sont toutes pressées et séchées et montées sur un carton blanc...

[Coupure brusque vers Gisèle Mitrow et une collègue (qui portent toutes les deux un sarrau) et qui sont en train de déposer un spécimen sur une feuille de carton.]

...et ensuite enserrées dans un système de classeur électrique qui nous permet d'entreposer ces spécimens, de nombreux spécimens.

[Coupure brusque vers Gisèle Mitrow, qui marche pour se rendre à un gros système de classement. Coupure brusque vers un gros plan de boutons rouges et verts qui permettent d'ouvrir et de fermer les étagères.]

[Coupure brusque vers une unité d'étagères renfermant de nombreux dossiers.]

Ceux-ci sont aussi dans une ambiance contrôlée, à une température de 17 à 18ºC.

[Coupure brusque vers un plan d'une entrevue de Gisèle Mitrow.]

Un de nos principaux rôles est d'assister Agriculture Canada.

[Coupure brusque vers un chercheur (qui porte un sarrau) et qui travaille dans un laboratoire. Il y a de nombreuses bouteilles renfermant des spécimens, des plateaux et des sacs à son poste de travail.]

Narrateur :
La collection de plantes permet de préserver la sécurité de l'approvisionnement alimentaire au Canada et de la renforcer.

[Coupure brusque vers des semences en pot dans un laboratoire.]

En effet, les mauvaises herbes ont toujours constitué l'une des plus graves menaces pour l'agriculture canadienne...

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître un technicien de laboratoire qui étudie des spécimens au microscope.]

...et cette collection permet aux chercheurs de trouver facilement des renseignements sur ces mauvaises herbes. Ils peuvent ainsi déterminer les méthodes de contrôle biologiques à appliquer pour éliminer les mauvaises herbes...

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître des techniciens de laboratoire qui étudient des spécimens au moyen de diverses pièces d'équipement.]

...ce qui réduit du même coup l'emploi des herbicides dans notre environnement.

[Coupure brusque vers un plan d'une entrevue de Gisèle Mitrow.]

Gisèle Mitrow :
Dans notre économie globale, nous recevons des spécimens de l'étranger continuellement qui arrivent à nos frontières.

[Coupure brusque vers Gisèle Mitrow, qui est en train de choisir un livre dans une grosse étagère.]

Nous avons ici les experts et la collection pour aider l'Agence d'inspection des aliments...

[Coupure brusque vers Gisèle Mitrow, qui est en train de lire un livre à son bureau.]

...pour identifier ces spécimens étrangers qui peuvent, potentiellement, envahir notre environnement et nos cultures.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître des livres reliés sur une étagère.]

Narrateur :
Les informations dont nous disposons ici, qui ont été recueillies pendant plus de 150 ans, sont plus importantes que jamais...

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître Gisèle Mitrow (qui porte un sarrau) et qui extrait et examine des feuilles de carton (sur lesquelles sont montées des plantes).]

...et elles sont utilisées par un nombre croissant de clients parmi lesquels figurent des collèges et des universités, des écologistes, des économistes et des fonctionnaires de divers ministères.

[Fondu enchaîné où l'on voit apparaître une grosse étagère. Une photographie prise à intervalle régulier montre différents techniciens de laboratoire qui vont et viennent dans la section des étagères.]

Chaque année, des centaines de visiteurs viennent voir la collection, on reçoit des centaines de demandes de service et le Centre prête des milliers de spécimens à des chercheurs en botanique de partout dans le monde.

[Coupure brusque sur un plan d'une entrevue de Gisèle Mitrow.]

Gisèle Mitrow :
Comme gestionnaire de la collection, je sens que mon travail est important et que j'aide les chercheurs. Je sens que je contribue à améliorer le Canada.

[Fondu au noir.]

[Signature d'Agriculture et Agroalimentaire Canada]

Texte à l'écran : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Texte à l'écran : © Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Agriculture et Agroalimentaire Canada, 2010

[Mot-symbole Canada]

[Fondu au noir.]

[La musique électronique rétro disparaît graduellement.]

Date de modification :